Littéralement shiatsu signifie : pression (atsu) des doigts (shi), c’est à dire comme une « digipression » ou « acupression« .

Il s’agit d’une pratique manuelle non invasive (il n’y a pas d’utilisation d’aiguilles comme pour l’acupuncture).

méridiens masunaga

Le spécialiste shiatsu, également appelé « shiatsuki » ou « shiatsushi« , travaille sur les méridiens (canaux énergétiques du corps) afin de rétablir la fluidité énergétique naturelle du receveur, en y effaçant les tensions et l’inconfort émotionnel. L’action se fait grâce à la « digipression » exercée mais également en étirant et en mobilisant la zone concernée si nécessaire

 

.Il existe différentes écoles de shiatsu à travers le monde. J’ai choisi l’école IOKAI pour recevoir les préceptes d’un maître Japonais enseignant non seulement les racines du shiatsu, la science de son toucher, mais également la philosophie de la vie orientale et sa spiritualité.

 

Salle zen shiatsu

Et afin d’être reconnue par l’état en tant que spécialiste shiatsu, j’ai obtenu le titre professionnel de niveau III par le Syndicat Professionnel de Shiatsu (SPS), seul organisme en France qui délivre ce titre.

Le titre professionnel atteste que son titulaire maîtrise les compétences, aptitudes et connaissances permettant l’exercice d’activités professionnelles qualifiées.

Le shiatsu est la voie de toute une vie, comme l’Ikebana (l’art floral japonais) que j’enseigne à La Rochelle. Les deux disciplines ont plusieurs points communs, dont le principal est la vie.

L’Ikebana (Kadô) fait partie des 4 grandes « voies » appelées « Do » au Japon, comme le Shodô (calligraphie), le Chado (voie du thé), et le Kodô (voie de l’encens).
La pratique de l’Ikebana (école Ikenobo) nous enseigne ce qu’est la beauté de la vie des végétaux, le respect et l’humilité de l’homme face à la nature, l’harmonie du corps et de l’esprit, la maîtrise du geste par la maitrise de soi.

 

Je vous invite à parcourir les différentes pages du site, et à me contacter si vous souhaitez d’autres renseignements.